SIAMU Région de Bruxelles-Capitale - DBDMH Brussels Hoofdstedelijk Gewest

https://be.brussels/siamu/a-propos-du-siamu

Pompiers de Bruxelles SIAMU - Brandweer van Brussel (DBDMH)



Communes :
Anderlecht, Auderghem, Berchem-Sainte-Agathe, Bruxelles-Ville, Etterbeek, Evere, Forest, Ganshoren, Ixelles, Jette, Koekelberg, Molenbeek-Saint-Jean, Saint-Gilles, Saint-Josse-ten-Noode, Schaerbeek, Uccle, Watermael-Boitsfort, Woluwe-Saint-Lambert et Woluwe-Saint-Pierre.


Brandweer van Brussel (DBDMH)


Commandant:

Gemeenten:
Anderlecht, Elsene, Etterbeek, Evere, Ganshoren, Jette, Koekelberg, Oudergem, Schaarbeek, Sint-Agatha-Berchem, Sint-Gillis, Sint-Jans-Molenbeek, Sint-Joost-ten-Node, Sint-Lambrechts-Woluwe, Sint-Pieters-Woluwe, Stad Brussel, Ukkel, Vorst en Watermaal-Bosvoorde

Délégués S.I.A.M.U.- Afgevaardigden DBDMH

  slfp-vsoa@firebru.brussels




Madame la Secrétaire d'Etat,


Pour donner suite à votre courrier du 27 août 2018 et à la lecture de l'ordonnance du 19 juillet 1990 et de l'arrêté du Gouvernement du 24 août 2017 déterminant, au Service d'Incendie et d'Aide médicale urgente de la Région de Bruxelles-Capitale, les délégations de compétences et de signatures accordées au directeur général et au directeur général adjoint, les modalités d'exercice de l'avis du coordinateur administratif dans les matières relevant de sa compétence et portant dispositions diverses, le SLFP constate effectivement que le coordinateur administratif n'a comme seule fonction que celle de donner un avis.

En revanche, le SLFP constate que la responsabilité du directeur général est la même que celle d'avant la réforme. Le coordinateur administratif n'a qu'une compétence d'avis et il exerce ses fonctions sous l'autorité du directeur général (Art 6bis de l'ordonnance) qui, lui, dirige le SIAMU sous votre autorité (article 6 de l'ordonnance) Le DG est sous votre autorité et le coordinateur administratif est sous l'autorité du directeur général !

Qui est sous l'autorité du coordinateur administratif ?

Toutes les responsabilités incombent donc au directeur général et au directeur général adjoint en matière de gestion journalière du SIAMU, de marchés publics, de travaux, de cahier spécial des charges, d'exécuter les marchés de travaux et de services, etc... (Article 8&1 de l'arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 24 août 2017) Le coordinateur administratif n'a, lui, aucune délégation de compétence.

 D'après l'ordonnance, il est chargé de la gestion juridique, financière, et des ressources humaines mais pas de l'IT, la communication, la logistique, etc... Ces matières sont de la compétence exclusive du directeur général qui agit sous votre autorité.Le coordinateur administratif est assimilé au grade de directeur général pour ce qui concerne l'application de l'arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 27 mars 2014 portant le statut administratif et pécuniaire des agents des organismes d'intérêt public de la Région de Bruxelles-Capitale, sans pour autant que cette assimilation porte sur les compétences (article 11 de l'arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 24 août 2017)

Le coordinateur administratif a donc uniquement un pouvoir de veto tout en étant responsable de rien du fait de la volonté du Gouvernement. Cela ressemble vraiment à une volonté politique de garder la main mise sur le pouvoir opérationnel.

Vu l'état squelettique de certains services en matière de ressource humaine afin de suivre notamment certains chantiers ou résorber un retard considérable en matière de service du personnel, le SLFP vous demande quelle sont les recrutements que vous comptez lancer afin de renforcer le service juridique (en maladie depuis plusieurs mois), le service finance et budget, qui est urgent du fait de l'allongement des carrières barémiques jusqu'à 45 ans de carrière, le service du personnel et le service logistique qui en a besoin de façon urgente vu la quantité de chantier en cours ?

Le SLFP vous rappelle que le service du personnel fait de son mieux afin de résorber le retard en matière de gestion des carrières, encodage dans le logiciel CAPELO, gestion des promotions, gestions et création des dossiers des nouveaux collaborateurs, en n'oubliant pas que vous aviez annoncé que des nouvelles procédures de recrutement auront encore lieu pendant votre mandat, etc., etc...Le service logistique fait face à de nombreux chantiers d'envergures qu'il étaient temps de mettre en œuvre, mais il faut du personnel qualifié pour pouvoir suivre ces chantiers.

 À la suite de la réforme et de la mise en place des mandats, vous aviez déclaré qu'il était temps que votre Cabinet laisse le SIAMU se débrouiller. Oui mais sans renforts en personnel, les meilleurs mandataires du monde ne savent pas faire de miracles et il sera inutile de leurs reprocher !Le SLFP vous demande de nous éclairer sur vos priorités en termes de recrutement de personnel administratif et technique sans oublier de nous faire part de la date approximative de la constitution d'une nouvelle réserve de recrutement que vous nous aviez annoncé avant la fin de votre mandat. Le SLFP vous rappelle que nous arrivons à la fin de la réserve des candidats et qu'une procédure de recrutement dure 2 ans ! Il est déjà trop tard pour ne pas manquer de réserve.

Dans l'attente de réponses à nos questions, veuillez agréer, Madame la Secrétaire d'Etat, l'expression de nos salutations syndicales.

Eric LABOURDETTE

Dirigeant responsable


SLFP-AFRC

 Secteur zones de secours

 0475/86 75 85

Le 30 août 2008, deux collègues perdaient la vie en intervention dans un incendie à Uccle.

Dix ans après, le service tient à honorer leur mémoire.

Le jeudi 30 août, un appel des morts au feu avec hommage au drapeau aura lieu dans la cour de la caserne État-major à 9h.

Une cérémonie de commémoration se tiendra ensuite au cimetière d'Anderlecht en présence des familles des victimes et de délégations des casernes de l'Héliport et d'Anderlecht.

Le 3e départ de l'Héliport et le 2 e départ d'Anderlecht constitueront les délégations du Service. Les équipages se tiennent prêts à intervenir en cas d'appel.


Op 30 augustus 2008, tieten twee collega's het leven tijdens een brandinterventie te Ukkel.


Tien jaar later, wil de dienst hun nagedachtenis in ere houden.

Op donderdag 30 augustus, zullen om 9u op het binnenplein van de stafkazerne de namen van de slachtoffers afgeroepen worden met eerbetoon voor het vaandel.

Vervolgens zal er een herdenkingsplechtigheid plaatsvinden op het kerkhof van Anderlecht in aanwezigheid van de families van de slachtoffers en van delegaties van de kazernes van de Helihaven en Anderlecht.

Het 3 d vertrek van de Helihaven en het 2 vertrek van Anderlecht vormen de delegaties van de dienst. De ploegen houden zich klaar om tussenbeide te komen in geval van een oproep.

La prochaine réunion du CPPT, le jeudi 31 mai 2018 à 9 heures

Direction :

Suivi actions (la documentation sera transmise par courriel avant la réunion).

Travaux effectués avec des tiers.

Etat d'avancement des travaux à l'Etat-major.

Echelles à crochets.

Proposition d'avis gants en nitrile.

Test à l'effort / VO2 max / grille d'affectation-évaluation : ouverture de la concertation.

A la demande du S.L.F.P.

L'arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 21 mars 2018 portant le statut administratif et pécuniaire des agents des organismes d'intérêt public de la Région Bruxelles-Capitale est en vigueur depuis le 1er avril 2018. Quand les épreuves seront organisées pour les opérateurs 100 afin de leur permettre de devenir des agents statutaires ?

L'état d'avancement des dossiers relatifs à la masse d'habillement (vêtements de travail, EPI, chèques équipements, etc..) :

- Quels sont les marchés lancés ?

- Quel est le délai de livraison des EPI et vêtements de travail afin d'équiper complétement les agents ?

- Quand pourrons-nous disposer de nos chèques équipements ?

- Qui est responsable de la masse d'habillement ?

- Quelles sont les mesures prises par l'autorité pour ne plus tomber sans EPI et être en infraction à la législation ?

- Qui décide des EPI ou des vêtements de travail pour le personnel de la cuisine, pour les technicien(e)s de surface et pour les agents du cadre technique ?

Les travaux dans nos postes et casernes et le résultat de l'étude pour l'éventuelle construction de nouveaux postes :

- Quels travaux sont en cours à l'UCL et à la VUB ?

- Quel est l'état d'avancement de ces travaux ?

- Quel est le délai pour la fin de ces travaux ?

- Quels sont les travaux envisagés à Anderlecht (par exemple la sécurisation du poste, le danger d'explosion signalé il y a 2 ans) ?

- Quand une solution sera trouvée pour les agents à l'HSP ? Quels délais ? Quels travaux ? Sans solution à brève échéance le SLFP demandera la visite du contrôle au bien-être du travail !

- Quel est l'état d'avancement de la construction du nouveau poste DELTA ?

- Quel est la solution envisagée pour le PASI Chênaie ?

- Etat d'avancement des travaux relatifs à l'aménagement des locaux pour le personnel féminin ?

- Quid de la création de la zone propre/sale ?

- Quid du vestiaire pour les officiers dans lequel sont entreposées les tenues à l'étage de l'instruction ?

De volgende vergadering van het CPBW zal plaatshebben op donderdag 31 mei 2018 om 9 uur.

Directie :

Follow-up acties (documentatie zal nog voor de vergadering via e-mail worden verstuurd).

Werken met derden : voorstelling draft.

Stand van zaken werken in de Helihaven.

Haakladders.

Voorstel advies nitrilhandschoenen.

Inspanningstest / VO2 max / tabel affectaties - evaluatie : opening overleg.

Op verzoek van het VSOA :

Het besluit van de Brusselse Hoofdstedelijke Regering van 21 maart 2018 houdende het administratief statuut en de bezoldigingsregeling van de ambtenaren van de instellingen van openbaar nut van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest is sinds 1 april 2018 van kracht. Wanneer worden de proeven voor de 100-operatoren georganiseerd om hen de mogelijkheid te bieden vastbenoemd te worden ?

Voortgang van de dossiers m.b.t. het kledingfonds (werkkledij, IBU, uitrustingscheques, enz.):

- Welke aanbestedingen werden opgestart?

- Wat is de leveringstermijn voor de IBU en werkkledij zodat het personeel een volledige uitrusting heeft?

- Wanneer krijgen we onze uitrustingscheques?

- Wie staat in voor het kledingfonds?

- Welke maatregelen nam de overheid opdat de stock IBU niet uitgeput raakt en we de wet niet overtreden?

- Wie beslist over de IBU of de werkkledij voor het personeel van de keuken, de schoonmaakploeg en het personeel van het technisch kader?

De werken in onze posten en kazernes en het resultaat van de studie voor de eventuele bouw van nieuwe posten:

- Welke werken zijn aan de gang in UCL en VUB?

- Wat is de voortgang van deze werken?

- Welke termijn is gesteld voor het einde van deze werken?

- Welke werken zijn gepland in Anderlecht (vb. inzake de beveiliging van de post, het ontploffingsgevaar waarop 2 jaar geleden gewezen werd)?

- Wanneer zal een oplossing worden gevonden voor het SPZ? Welke termijnen, welke werken? Zonder oplossing op korte termijn zal het VSOA een controle van het welzijn op het werk vragen!

- Voortgang bouw nieuwe post Delta?

- Aan welke oplossing wordt gedacht voor de VOPO Eikenbos?

- Voortgang van de werken voor de inrichting van de lokalen voor het vrouwelijk personeel?

- Is er nieuws over de creatie van een vuile/propere zone?

- Is er nieuws over de kleedkamer voor officieren in de gang van de instructie waarin de pakken nu worden opgeslagen?

CCB/BOC 31.052018


ORDRE DU JOUR :

A la demande du S.L.F.P. :

Quid de la solution pour les prestations de surveillance ainsi que pour les heures supplémentaires prestées par les agents du SIAMU ?

Quid d'une solution pour les formations et les recyclages? Vu la trop longue absence de recrutement, il y a 90 recrues à former par an, mais il y a également la formation continue des agents opérationnels en activité de service. Il y a régulièrement un problème d'instruction.

Quid du renforcement du cadre des agents au CS100 de Bruxelles ?

Quid de la constitution d'une nouvelle réserve de recrutement pour le cadre de base et le cadre supérieur (ou appel à la mobilité) ?

De volgende vergadering van het BOC zal plaatshebben op donderdag 31 mei 2018 om 14 uur.

AGENDA :

Op verzoek van het VSOA :

Is er nieuws over de oplossing voor surveillanceopdrachten en voor de door het personeel van de DBDMH gepresteerde overuren ?

Is er nieuws over een oplossing voor de opleidingen en bijscholingen ? Gezien er al te lang geen aanwervingen waren, moeten er nu jaarlijks 90 rekruten worden opgeleid, maar er is ook nog de voortgezette opleiding van het operationeel personeel in dienstactiviteit. Er is geregeld een probleem met de instructie.

Is er nieuws over een versterkt kader van personeelsleden in het HC100 van Brussel ?

Is er nieuws over de samenstelling van een nieuwe wervingsreserve voor het basiskader en hoger kader (of oproep tot mobiliteit) ?

Bonjour,

Le SLFP vous prie de prendre connaissance du courrier et de ses annexes en pièce jointe (les photos sont à elles seules une analyse des risques!!!)

Le SLFP invoque l'urgence vu le manque de réaction du SIPP et de la direction face à ces demandes répétées.

 Le SLFP estime que les agents du cadre technique et administratifs sont également exposés à des substances nocives en casernes à cause des mauvaises infrasctructures mais également à cause de leur travail en soutien aux agents opérationnels.

Le SLFP demande une analyse des risques des sevices en soutien aux cadre opérationnels afin de n'oublier aucuns services techique (remise, lingerie, radio, local ARI, entretien tuyau, menuiserie, plombier, casernement, électricien, atelier, etc...)

Le SLFP demande l'application sticte de la législation en matière de bien-être au travail et à l'octroi de prime prévues par le statut.

Le SLFP rappelle que la majorité de nos agents administratifs et technique ne bénéficient pas de salaires important et exige l'appication de l'octroi de prime en respect de la législation.

Le SLFP demande d'accuser réception du présent courriel qui vou sera également envoyé par recommandé.

Cordialement,

S.L.F.P.-A.F.R.C.

V.S.O.A.-F.G.G.A.

Labourdette Eric

Dirigeant responsable

Verantwoordelijke leider

Président du secteur "Zones de secours"

Voorzitter sector "Hulpverleningszones"

0475/86 75 85

Le SLFP remercie la Secrétaire d 'Etat pour l'invitation à la présentation de la réforme du SIAMU le vendredi 1er
mars 2018 mais a le regret de vous informer que nous ne participerons pas à cette « présentation ».

En effet, à part le port de lunette de soleil obligatoire dans les couloirs de l'Etat-major à cause du
reflet du soleil sur les nombreuses étoiles tombées du ciel en une nuit, mais sans le salaire qui accompagnent
ces
fausses promotions.

Les capitaines sont majors, les commandants, seulement 5,sont devenus colonel. Les anciens
capitaines qui attendaient une promotion au grade de commandant depuis plus de 2 ans sont oubliés et le major f.f. qui était capitaine reste major !

Est-ce que tout le monde arrive à comprendre cette situation ?

Pour le reste qu'apporte au personnel de terrain cette réforme? RIEN

Toujours pas plus d'effectif de garde.

Du côté de ces cadres de base ou moyen pas d'avancée de grade.

Toujours pas de vêtements de travail en suffisance pour nos recrues.

Toujours pas plan du personnel 2018.

Toujours pas de règlement de travail.

Toujours pas de politique générale pluriannuel.

Toujours pas de schéma d'organisation opérationnelle.

Un seul des mandataires sur les 8 ou 9 prévus est en place. Un chef de corps qui est également chef de corps f.f. mais qui a été jugé non apte pour être chef de service.

Un commandant en second également DGA ff qu'on risque de prolonger jusqu'à 77 ans!

Pour terminer un coordinateur administratif issu du cadre opérationnel.

Pour résumer aucun agent opérationnel n'est jugé capable de driger le service d'incendie mais un agent opérationnel est jugé capable de driger ce même service administrativement !

Est-ce que tout le monde arrive toujours à comprendre cette situation ?

Si nous pouvonscomprendre le fait qu'une pluie d'étoiles est tombée en une nuit sur le
SIAMU à cause d'une réforme fédérale négocié par des commandants de service d'incendie
communaux devenus de véritable empereur de zone, nous ne pouvons accepter que
le personnel de base ou moyen reste dans une situation opérationnelle « délicate ».

Cordialement,

Eric LABOURDETTE

Dirigeant responsable

SLFP-Secteur zones de secours


Gestion du SIAMU bruxellois - Le SLFP active son préavis de grève et d'actions 
Le SLFP a décidé d'activer son préavis de grève et d'actions au Service d'incendie et d'aide médicale urgente de la Région de Bruxelles-Capitale (SIAMU) dès ce mardi 8h, a annoncé le syndicat libre de la fonction publique.Le SLFP, qui avait déposé son préavis le 1er février en vue d'une entrée en vigueur le 5 février, déplore notamment un "manque récurrent de personnel", une charge de travail et le nombre d'interventions qui "ne cessent d'augmenter", un manque de moyens et d'équipements ainsi que des lieux de travail inappropriés."Toutes les actions du personnel en dehors des missions urgentes seront couvertes par ce préavis de grève", précise dans un communiqué le syndicat, qui demande néanmoins au personnel "de remplir scrupuleusement et à l'hôpital les rapports d'interventions de transport en ambulance sous format papier" et de les conserver.Brusselse brandweer - Liberale vakbond activeert stakings- en actieaanzegging

BRUSSEL 20/02 08:17 (BELGA)
VSOA heeft de eerder ingediende stakings- en actieaanzegging voor de Brusselse brandweer geactiveerd. Acties van het personeel vanaf dinsdag 8 uur zijn hierdoor gedekt door de liberale overheidsvakbond. Die kaart onder meer een personeelsgebrek aan.De bond had begin deze maand reeds de aanzegging ingediend voor en acties aangekondigd bij de Brusselse brandweer, voluit de Dienst voor Brandbestrijding en Dringende Medische Hulp van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest (DBDMH).De vakbond kaart onder meer een "terugkerend personeelsgebrek" aan, net als een hoge werkdruk, het "steeds toenemende" aantal interventies, een gebrek aan middelen en uitrusting en een niet-aangepaste werkomgeving.Alle acties van het personeel, de dringende hulpverlening uitgezonderd, worden door de aanzegging gedekt, meldt de bond in een mededeling. VSOA vraagt ook de ambulanciers om nauwgezet de interventieraporten in te vullen. VSOA vraagt dat te doen in de ziekenhuis zelf en op papier, om de rapporten vervolgens bij te houden.Bij de Brusselse brandweer rommelt het al een tijdje. Er werden eind vorig jaar onregelmatigheden vastgesteld bij aankopen en er is sprake van een manke interne organisatie. Directeur-generaal Thierry Mercken werd in december geschorst. In maart gaat de hervorming van de brandweer in.

GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION  REGION DE BRUXELLES-CAPITALE
REGION DE BRUXELLES-CAPITALE
1er FEVRIER 2018. - Appel à candidatures (h/f/x) en vue de l'attribution des mandats d'officier-chef de service (A5+) et de commandant en second (A5) au sein du Service d'incendie et d'aide médicale urgente de la Région de Bruxelles-Capitale (ci-après SIAMU), p. 10067.

GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN  BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST
BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST
1 FEBRUARI 2018. - Oproep tot kandidaatstelling (m/v/x) met het oog op de toewijzing van de mandaten van officier-dienstchef (A5+) en officier-tweede in bevel (A5) bij de Dienst voor Brandbestrijding en Dringende Medische Hulp van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest (hierna DBDMH),

NEWS DE LA BOÎTE AUX LETTRES AUX MIRACLES DU SLFP :

Suite au préavis de grève du SLFP et en respectant le protocole d'accord relatif aux engagements réciproques des autorités et des syndicats du secteur public concernant le renforcement du dialogue social et la gestion des conflits dans le secteur public, la Secrétaire d'Etat a rencontré le SLFP. Un comité de concertation sera organisé afin de présenté aux organisations syndicales diverses mesures suite à ce préavis de grève.

Le SLFP maintiendra son mot d'ordre de ne pas participer à plus de 6 jours « feu » de recyclage et 3 jours « AMU ». D'autres règles seront présentées aux organisations syndicales lors du prochain comité de concertation. Le SLFP rappelle que conformément au statut les recyclages, d'un volume horaire annuel de 48 heures, en vue de perfectionner les connaissances et/ou les qualités professionnelles quant à la lutte contre l'incendie et à l'aide médicale urgente et les formations, d'un volume horaire annuel de 24 heures, pour le maintien du brevet de secouriste-ambulancier sont indiqués. Il n'y a donc que 72 heures (3 gardes) de recyclages prévus. Le SLFP rappelle que lors de chaque gardes des exercices et de la théorie ont également dispensées.

 Pour le bien de la troupe, il est important de maîtriser le point 27, alinéa 2 de l'Arrêté Royal truc bazar....

Pour ce qui est de renforcer les équipes de garde en tenant compte de l'effectif disponible, la direction opérationnelle proposera de renforcer la présence des agents la journée SANS mettre en danger le système des gardes de 24H00 en attendant un renfort en personnel. Afin d'alléger la charge de travail du cadre de base, le SLFP demande que les adjudants de compagnie veille au stricte respect d'une répartition équitable de la charge de travail des agents lors des gardes. Le SLFP demande l'application des notes de services relatives à l'envoi de secours et à la composition des équipages des véhicules.

Le plan du personnel 2018 sera présenté lors d'un comité de concertation syndicale. Il y aura un renforcement du cadre de base opérationnel, des services administratifs, dont, le service RH et logistique seront renforcés. 

Les procédures aux grades de sergent et d'adjudants se poursuivent. 

 Les procédures de promotions au grade de commandant sont poursuivies. Madame la Secrétaire d'Etat s'efforce, du mieux possible, d'appliquer des mesures afin d'assurer la pérennité de ces promotions. 

  Les procédures de recrutement et de promotion pour lesquelles le ou les emplois ont été déclarés vacants avant la date d'entrée en vigueur du nouveau statut sont poursuivies sur la base des dispositions qui leur étaient applicables avant cette date. 

 Les agents titulaires des grades de sapeur-pompier et sapeur-pompier qualifié, à la date de l'entrée en vigueur de l'accord de coopération sont promus au grade de caporal dès qu'ils remplissent les conditions de promotion du nouveau statut pour ce grade sans déclaration de vacance d'emploi explicite. 

Concernant le BREVET BO2, toutes les délibérations auront lieu en même temps. Les agents en service depuis mars 2014 et les agents en service plus tard seront donc sur le même pied d'égalité et seront nommés caporal en même temps. 

 La réforme du SIAMU entrera en vigueur au 1er mars.

 Le SLFP rappelle l'article 442 du nouveau statut qui dispose qu'à l'entrée en vigueur du présent arrêté, le gouvernement peut confier temporairement les fonctions à pourvoir par mandat à des agents du cadre supérieur du SIAMU jusqu'à l'entrée en fonction des mandataires désignés.

Le SLFP ne répondra plus aux multiples provocations de certains collègues et à plusieurs annonces tronquées ainsi qu'aux attaques ad hominem mais reste à votre disposition pour toutes autres questions: slfp-vsoa@firebru.brussels

                                                            Le SLFP s'oppose toujours, et avec force, au déménagement de notre dispatching.

VERTALING ZAL VOLGEN

Service d'Incendie et d'Aide médicale urgente de la Région de Bruxelles-capitale Désignation
Par arrêté du 25 janvier 2018, le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a désigné Monsieur Tanguy du Bus de Warnaffe, Commandant au Service d'Incendie et d'Aide médicale urgente de la Région de Bruxelles-Capitale, pour exercer la fonction supérieure d'Officier-chef de service du Service d'Incendie et d'Aide médicale urgente de la Région de Bruxelles-Capitale jusqu'à l'entrée en fonction du futur fonctionnaire dirigeant du SIAMU, pour une période renouvelable de maximum 6 mois, à partir du 1er février 2018.
Un recours en annulation de l'acte précité à portée individuelle peut être soumis à la section du contentieux administratif du Conseil d'Etat endéans les soixante jours après cette publication.
La requête doit être envoyée par lettre recommandée au Conseil d'Etat (adresse : Rue de la Science 33, 1040 Bruxelles).

Dienst voor Brandbestrijding en dringende medische Hulp van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest Aanstelling
Bij besluit van 25 januari 2018, heeft de Regering van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest de heer Tanguy du Bus de Warnaffe, Commandant van de Brusselse Hoofdstedelijke Dienst voor Brandbestrijding en dringende medische Hulp aangeduid om de hogere functie van Officier-diensthoofd van de Brusselse Hoofdstedelijke Dienst voor Brandbestrijding en dringende medische Hulp uit te oefenen tot aan het in functie treden van de toekomstige leidende ambtenaar van de DBDMH, voor een hernieuwbare periode van maximum 6 maanden, vanaf 1 februari 2018.
Een beroep tot nietigverklaring van de voormelde akte met individuele strekking kan voor de afdeling bestuursrechtspraak van de Raad van State worden gebracht binnen de zestig dagen na deze bekendmaking.
Het verzoekschrift dient aan de Raad van State (adres : Wetenschapsstraat 33, 1040 Brussel) per aangetekend schrijven te worden toegezonden.

Bruxelles, le 05 février 2018

                                                   
                             

Monsieur l'Officier-Chef de service,

Depuis des mois le SLFP attire votre attention sur le manque de personnel de garde
dans certains postes. Anderlecht, Delta, VUB, l'Etat-Major et Paul Brien sont, pratiquement, à chaque garde en
sous-effectif.

Deux agents assurent, au minimum, 3 véhicules (ambulance, petit service et citerne) dans certains postes.

Ce jour samedi 3 février 2018, un sergent de la pompe est absent pour cause de maladie au poste Paul Brien. Il n'est pas remplacé faute de personnel disponible à l'EM.

Le poste n'est donc pas complet au début de la garde. Un plan PIM pour Louvain est déclenché.

Le poste Paul Brien envoie l'échelle aérienne et 2 ambulances, bien évidement comme les choses n'arrivent jamais seule la 3 ème ambulance est demandée par le dispatching pour une autre course. L'agent chargé des courses est absent et il reste 4 agents pour une pompe.

Lors de cette garde, la pompe partira avec 4, 5 ou 6 hommes selon les disponibilités du personnel. Un agent assurera donc 4 services !! (Petit service, Pompe, faubourg et 3ième ambulance).

Le SLFP vous rappelle que le schéma d'organisation opérationnelle est mis à la disposition de l'inspection générale des services de la sécurité civile visée à l'article 168 de la loi du 15 mai 2007, des zones adjacentes et du personnel de la zone. Dans quelques semaines, l'inspection générale des services de la sécurité civile pourra demander le schéma d'organisation opérationnelle du SIAMU.

Le commandant de zone, donc au SIAMU l'Officier Chef de service, procède à une évaluation trisannuelle du schéma, notamment à l'aide des statistiques d'intervention.

Le schéma d'organisation opérationnelle indique l'effectif minimum de garde en caserne en tenant compte du personnel nécessaire pour assurer les missions opérationnelles à partir de chaque poste mais également du pourcentage d'absentéisme par garde.

A chaque garde, il y a les malades du jour.
L'effectif de garde de chaque poste ainsi que de l'Etat-major est fixé au plus juste et donc au minimum.

Afin d'avoir une idée correcte des statistiques d'interventions, il faudra tenir compte des délais d'interventions. Une
ambulance de l'HSP n'aura pas le même temps d'indisponibilité d'une ambulance de Paul Brien, de Delta, d'Anderlecht ou de l'UCL et vice versa.

Les statistiques sont déjà élevées en nombre d'interventions, il faut tenir compte du temps d'indisponibilité d'intervention.

Trop souvent la sécurité des intervenants n'est pas assurée en matière de signalisation ou assurée trop tard à cause d'indisponibilité du personnel qui assure déjà un autre service.

Le SLFP vous rappelle que le manque d'effectif de garde figure dans le préavis de grève du SLFP et sera abordé lors de notre rencontre avec la Secrétaire d'Etat.

Le SLFP constate qu'il n'y a pas que les agents d'un poste qui réclament une augmentation de l'effectif de garde mais l'ensemble du personnel. Plus de 900 agents auraient torts ?

Veuillez agréer, l'Officier-Chef de service, l'expression de nos salutations syndicales.

Eric LABOURDETTE

Délégué permanent

Dirigeant responsable

SLFP-Secteur zones de secours


Mesdames,

Messieurs,

J'ai l'honneur de vous faire parvenir, pour diffusion interne et en particulier à la personne chargée du dossier, l'ordre du jour de la prochaine réunion du Comité de négociation syndicale.

Celle-ci se tiendra le lundi 29 janvier 2018 à 10h00 au Cabinet de la Secrétaire d'Etat à la Fonction Publique,
madame Fadila LAANAN, 21-23 Bd du Régent à 1000 Bruxelles
.

Ordre du jour :

1. Points soumis à la négociation demandé par l'autorité :

1.1 Projet d'arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale modifiant l'arrêté de l'Exécutif de la Région de
Bruxelles-Capitale du 20 janvier 1993 organisant l'octroi de chèques-repas au personnel du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale et de certains organismes d'intérêt public placés sous l'autorité ou le contrôle de l'Exécutif

Clôture de la négociation - Documentation en annexe

*****

Geachte mevrouw

Geachte heer

Bijgevoegd vindt u voor interne verspreiding, in het bijzonder aan de persoon die met het dossier is
belast, de agenda van de volgende vergadering van het onderhandelingscomité.

Deze vergadering zal plaatsvinden op maandag 29 januari 2018 om 10.00 uur op het Kabinet van de Staatssecretaris voor Openbaar Ambt, mevrouw Fadila LAANAN, Regentlaan 21-23 te 1000 Brussel.

Agenda :

1. Punt voorgelegd ter onderhandeling op initiatief van de overheid

1.1 Ontwerp van besluit van de Brusselse Hoofdstedelijke Regering tot wijziging van het besluit van de Brusselse Hoofdstedelijke Executieve van 20 januari 1993 tot regeling van de toekenning van maaltijdbons aan het personeel van het Ministerie van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest en van sommige instellingen van openbaar nut die
onder het gezag of controle staan van de Executieve

Afsluiting van de onderhandeling - Documentatie in bijlage


Position du SLFP relative à quelques dossiers :


Dispatching :


Le SLFP s'oppose, catégoriquement et de façon définitive, au déménagement de notre dispatching dans un autre lieu que celui qui l'occupe à l'heure actuelle. Pour le SLFP les attentats du 22 mars sont la preuve que le dispatching au sein d'une caserne est la meilleure situation pour bénéficier, immédiatement, d'agents opérationnels en renfort si nécessaire. Comment imaginer et accepter une perte de temps pour que des agents se rendent d'une caserne vers un lieu éloigné alors que dans la situation actuelle les renforts sont sur place ?


Vêtements de travail et EPI :


Le SLFP exige que tous les agents opérationnels disposent de vêtements de travail et d'équipement de protection individuelle identique et en quantité suffisante afin d'effectuer leurs tâches dans des conditions d'hygiène et de sécurité optimale conformément à l'analyse des risques.
Le SLFP exige que les agents administratifs et technique, en fonction de l'analyse des risques de leur poste de travail, disposent également de vêtements de travail et d'équipement de protection individuelle en quantité suffisante afin d'effectuer leurs tâches dans des conditions d'hygiène et de sécurité optimale.


Organigramme et fonctions :


Le SLFP exige un organigramme actualisé du SIAMU accompagné d'une descriptions de fonctions des agents occupant certains postes de travail. Qui fait quoi ? Qui est responsable de quoi ? A l'heure actuelle on recrute pour une fonction et on en occupe rapidement une autre.


Politique de recrutement et effectif de garde :


Le SLFP exige une politique de recrutement régulière afin d'éviter d'être en manque de personnel. Trop souvent, l'autorité décide d'une campagne de recrutement quand nous n'avons plus de réserve dans laquelle puiser. Il faut 2 ans pour constituer une réserve et 1 an pour former des recrues pendant que les départs se poursuivent. Le SLFP exige une répartition équitable du personnel de garde dans les casernes sur base de critères objectifs et plus au petit bonheur la chance !!!


Recyclages :


Le SLFP s'oppose à une augmentation des jours de recyclages par rapport à ceux qui sont dans le statut. Pas plus de 6 jours feu et 3 jours AMU !!!!


Respect et égalité de traitement des agents :


Le SLFP exige que tous les agents soient traités de la même manière. Il s'agit également d'une marque de respect de la part de la direction ou de l'autorité. Le SLFP rappelle que si les agents opérationnels bénéficient d'une masse d'habillement, c'est à cause de leurs fonctions et de l'obligation de porter une tenue de casernement ou un uniforme. Le SLFP ne s'oppose évidemment pas à ce que les agents administratifs ou techniques qui devraient porter soit une tenue de service soit des vêtements de travail soit des équipements de protection individuels puissent également bénéficier d'une masse d'habillement.

Standpunten van het VSOA m.b.t. enkele dossiers:

Dispatching:

Het VSOA verzet zich stellig en definitief tegen de verhuis van onze dispatching naar een andere plaats dan de huidige. Voor het VSOA zijn de terreuraanslagen van 22 maart het beste bewijs dat de dispatching binnen een kazerne de beste oplossing is om indien nodig onmiddellijk operationele personeelsleden als versterking te kunnen inzetten. Binnen de huidige context kan men zich niet inbeelden en zeker niet aanvaarden dat personeelsleden extra tijd verliezen om zich van de kazerne naar een afgelegen plaats te begeven.

Werkkleding en PBM's:

Het VSOA eist dat alle operationele personeelsleden over dezelfde werkkleding en persoonlijke beschermingsmiddelen beschikken en dat deze in voldoende hoeveelheid voorhanden zijn zodat het personeel haar opdrachten in hygiënische omstandigheden en in optimale veiligheid kan uitvoeren overeenkomstig de risicoanalyse. Het VSOA eist dat de administratieve en technische personeelsleden, conform de risicoanalyse van hun werkplekken, ook over voldoende werkkleding en persoonlijke beschermingsmiddelen beschikken om hun opdrachten in hygiënische omstandigheden en in optimale veiligheid hun taken te kunnen uitvoeren.

Organigram en functies:

Het VSOA eist een geactualiseerd organigram van de DBDMH met een omschrijving van de functies van de personeelsleden en de taken die zij hierbij moeten uitvoeren. Wie doet wat? Wie is voor wat verantwoordelijk? Momenteel wordt er gerekruteerd voor een bepaalde functie om daarna snel een andere functie te bekleden.

Rekruteringsbeleid en de personeelsleden met wachtdienst:

Het VSOA eist een rekruteringsbeleid met aanwervingen op regelmatige basis om zo te voorkomen dat er een gebrek aan personeel ontstaat. Veel te vaak beslist de overheid om een rekruteringscampagne uit te voeren op het ogenblik dat er geen wervingsreserve meer is waarin men naar geschikte personen zou kunnen zoeken. Het neemt 2 jaar in beslag om een wervingsreserve samen te stellen en 1 jaar om rekruten op te leiden, terwijl de uitstroom verder loopt. Het VSOA eist een evenwichtige verdeling van het wachtpersoneel in de kazernes op basis van objectieve criteria en niet meer op goed geluk!!!

Bijscholingen:

Het VSOA verzet zich tegen een verhoging van het aantal bijscholingsdagen t.o.v. diegenen die in het statuut vermeld staan. Niet meer dan 6 dagen brand en 3 dagen DGH!!!!

Respect en gelijke behandeling van de personeelsleden:

Het VSOA eist dat alle personeelsleden op een gelijke manier behandeld worden. Het gaat hierbij ook om een blijk van respect namens de directie of de overheid. Het VSOA herinnert eraan dat wanneer de operationele personeelsleden van een kledingfonds kunnen genieten, dit enkel te wijten is aan hun functie en de verplichting om een kazernementstenue of een uniform te dragen.


Het VSOA verzet zich natuurlijk niet tegen het feit dat de administratieve of technische personeelsleden die hetzij een diensttenue, werkkleding of persoonlijke beschermingsmiddelen zouden moeten dragen, eveneens van een kledingfonds kunnen genieten.


Le SIAMU, une nouvelle preuve de l'énorme emprise du PS sur Bruxelles

7 décembre 2017

Mercredi, La Libre rendait public un rapport accablant de la Cour des compte sur la gestion des marchés publics du SIAMU, le service des pompiers bruxellois. Documents manquants, falsifications, achats de matériel
chez un seul fournisseur, aucune mise en concurrence des offres... la liste des infractions est longue. Mais les réponses apportées par la direction actuelle ne satisfont pas du tout le personnel de terrain. Pire, la faute leur est
parfois imputée. Ils ont décidé de ne plus se taire et nous ont parlé d'un malaise qui dure depuis plus de 20 ans.

Le SIAMU, le Service d'Incendie et d'Aide Médicale Urgente de la Région de Bruxelles-Capitale, est au centre d'une polémique. Sa gestion, "catastrophique", a été révélée par un rapport de la Cour des comptes
accablant. Spécifiquement sur l'établissement des marchés publics où la règle est de mettre en concurrence les différentes offres pour garantir le bon fonctionnement, les fournitures et les services d'une institution publique.

Mais aux dires des différents acteurs de terrain, le problème est beaucoup plus large que ça. Personnel parachuté, méconnaissance du rôle de chacun, absence de contrôle... les directions successives sont pointées
du doigt, le monde politique également. Et en particulier la mainmise du PS sur l'institution.

Remise en contexte

Pour bien comprendre la situation, il faut d'abord savoir que le SIAMU se divise en deux pôles. Une aile administrative, présidée récemment par Thierry Mercken (PS), et une aile opérationnelle. Le problème de départ, c'est que cette direction administrative "ne connait pas son propre rôle", nous explique Eric Labourdette, président du secteur zones
de secours du SLFP depuis 2004, et actif au SIAMU depuis plus de 30 ans.

"Ils ignorent l'existence même des lois qui régissent l'institution. Un arrêté d'exécution précise bien quel est le rôle de chacun, tant pour l'aile administrative que pour l'aile opérationnelle. Tout y est indiqué clairement. Le pôle administratif doit s'occuper de l'établissement des achats, du cahier des charges, des jours congés, etc.".

"Heureusement qu'ils sont là pour combler les manques du personnel et de la direction administrative, c'est le règne de la débrouillardise."

Mélange des rôles

Or c'est un peu le foutoir: "le petit personnel administratif de l'aile opérationnelle doit s'occuper par fois lui-même de
l'achat de fournitures. Et heureusement qu'ils sont là pour combler les manques du personnel et de la direction administrative, c'est le règne de la débrouillardise." Le syndicaliste du SLFP poursuit: "On parle quand
même d'une enveloppe de 100 millions d'euros, gérée par le petit personnel de niveau B de l'aile opérationnelle. Est-ce que c'est normal? Où cela existe-t-il ailleurs? » Au-delà de la mauvaise gestion des marchés publics, le syndicaliste
demande d'abord que chacun connaisse son rôle.

Même son de cloche d'un capitaine des pompiers qui exerce sa fonction depuis plus de 25 ans, mais qui parlera sous le couvert de l'anonymat:
"Ce sont les officiers (du service opérationnel) qui tiennent la baraque." S'il reconnait que des manquements ont pu être commis lors de l'établissement de marchés publics - "un personnel qui n'est normalement
pas compétent pour ce genre de tâches" - il insiste sur le fait que chacune de leur action doit néanmoins être approuvée par la direction administrative, et contresignée par le pouvoir politique.

"Faux cul"

Dans le même temps, la direction actuelle se défend. Thierry Mercken (PS) reconnaissait hier au JT de la RTBF ces manquements, mais il ne voulait pas parler de malversations pour autant (comme épinglé dans le rapport
de la Cour des comptes). "C'est un pas que je ne franchirai pas, et je ne suis pas là pour ça", insiste le directeur de l'aile administrative.

"Faux", voilà comment Eric Labourdette a qualifié les explications de la direction. "Les prérogatives des deux
ailes ont bien été départagées. La direction administrative essaye de se dédouaner, de mettre la responsabilité sur le personnel de l'aile opérationnel.
Complètement à tort puisqu'ils ignorent même les lois qui régissent leur propre institution. Pendant 20 ans, la direction administrative a fait tout et n'importe quoi, voilà la vérité".

"C'est tout un système qui est visé: "Les services publics bruxellois sont tellement noyautés par la politique que tout le monde se renvoie la balle dans cette histoire".

Tout un système

Le syndicaliste en veut spécifiquement au monde politique.
Il reconnait que la secrétaire d'État qui chapeaute le SIAMU depuis 2014, Cécile Jodogne (DéFi), "essaye de rattraper un retard" qui dure donc "depuis plus de 20 ans". La secrétaire d'État a d'ailleurs promis une
grande réforme pour début 2018. La mauvaise gestion du SIAMU est en effet bien antérieure à cette date, "déjà sous la direction de Madame J. (et suite aux gouvernements successifs", nous rappelle le syndicaliste.

En fait, c'est tout un système qui est mis en place. Et il est clairement estampillé PS. Eric Labourdette ne retient en tout cas plus ses coups: "Certains membres du personnel administratif ont été parachutés par le monde politique, issus des cabinets ministériels". Juristes, comptables, spécialistes des marchés publics... les cabinets de Charles Picqué,
Rachid Madrane, Emir Kir et Rudi Vervoort (PS) sont cités au gré des différentes législatures. C'est tout un système qui est visé: "Les services publics bruxellois sont tellement noyautés par la politique que tout le monde se renvoie la balle dans cette histoire".

Le capitaine des pompiers sous couvert d'anonymat ne nous dit pas autre chose: "On a vu débarquer du côté administratif des gens qui n'étaient pas choisis sur base de leur compétence et qui n'était pas mis en
concurrence avec d'autres candidats. Ils étaient là parce qu'ils étaient bien vus du Parti socialiste."

" Il n'a aucune compétence en matière de finance ou de gestion, mais il a été parachuté pour services rendus."

"Aucune compétence"

Même au niveau de la direction: "On a vu débarquer madame J., qui en fait n'a aucune compétence en matière de management mais qui a été parachutée comme directrice générale pour services rendus au parti
socialiste, et rien d'autre. C'est exactement la même chose pour Monsieur M. qui a remplacé madame J. Il n'a aucune compétence en matière de finance ou de gestion, mais il a été parachuté au service d'incendie".

Le capitaine poursuit: "Et ce, de manière tout à fait illégale le dernier jour avant les élections (2014)". Pour la petite
histoire, Thierry M. a travaillé pendant dans 12 ans dans différents cabinets socialistes. Pour ne pas les citer madame Dupuis (PS, monsieur Kir (PS), de monsieur Madrane (PS). il en est de même de son adjoint qui a été débarqué du
cabinet de monsieur Vervoort (PS)." On peut retracer le même chemin pour madame J.: "Elle est de la section socialiste d'Etterbeek, elle était la cheffe du service juridique de la CGSP, et elle fait partie de l'ancien clan Moureau. Si elle a été parachutée au Siamu, c'est pour services rendus. Il ne faut pas se le cacher.

En résumé, si notre source anonyme reconnait que "la situation actuelle (la gestion des marchés publics) n'est pas saine, on ne peut pas pour autant reporter la faute sur le petit personnel qui n'a pas été formé pour ça. Ils ont fait tourner la boutique. Et les pompiers ont fait leur boulot. Les incendies sont éteints et les urgences sont assurées."

On est bien ici dans un problème de gestion. À la connaissance du capitaine, "aucun enrichissement personnel n'a été commis, pas plus que de détournements de fonds".

Bruits de couloir

Justement, qu'en pensent les pompiers de terrain, dégoutés par tout ce qu'ils lisent dans la presse de ces derniers jours? Ils sont bien conscients de la situation, il y a les "bruits de couloir", et beaucoup ne datent pas d'hier. Tous les pompiers que nous avons questionnés nous ont dressé une liste non exhaustive des manquements, de la mauvaise gestion, et pire, des copinages lorsque le SIAMU vient à choisir un fournisseur plutôt qu'un autre, un entrepreneur plutôt qu'un autre.

Si les pompiers, de manière générale, reconnaissent qu'ils disposent d'un matériel de bonne qualité, et que leur action reste efficace, leurs revendications sont nombreuses (manque de moyens humains, formation, manque de vêtements, manque d'aménagements pour le personnel à mobilité réduite...). Et quand ils apprennent de l'autre côté que la gestion administrative comporte de nombreux manquements (factures impayées aux fournisseurs, budgets qui s'entrecroisent...), ou pire, des malversations sous le manteau, la colère gronde, logiquement. Le monde politique comme la direction administrative en prennent pour leur grade: "On ne cherche pas la compétence, on cherche le placement des amis. On se demande vraiment où est la bonne gouvernance au sein du service", nous explique un pompier qui a exercé son métier pendant plus de 20 ans à Bruxelles. "Certains membres du personnel sont parfois virés sans explications. Pour placer un pion plutôt qu'un autre. En vue de faire une carrière. C'est monnaie courante."

Sur les marchés publics, les pompiers entendent également de nombreux bruits de couloir: "Oui, on entend des choses. On barre un chiffre, on le remplace par un autre. Et ça ne date pas d'aujourd'hui. Oui c'était connu, même si on n'a pas les moyens de prouver ce qu'on avance."

Commission spéciale

Voilà. Une commission spéciale devra faire toute la lumière sur ces différentes zones d'ombres et pointer les différentes responsabilités.
La commission devrait être mise en place dès mardi prochain par le Bureau politique élargi du parlement bruxellois qui se réunit demain.

Si on doit se montrer prudent sur les comparaisons avec l'affaire du Samusocial, nul doute que, encore une fois, c'est tout un système qui est visé. Un système qui laisse peu de place à la transparence, au contrôle et, in fine, à la bonne gestion du service de pompier de Bruxelles.


Le S.L.F.P. demande au personnel de remplir les formulaires en cas d'insultes, de menaces verbales ou physiques.

Het V.S.O.A. vraagt aan het personeel het formulier te invullen in geval van belediging, verbale of fysiek bedreigingen.